Prononciation du chinois
Introduction, page 2

Identifiant:
Mot de passe:

J'ai oublié mon mot de passe
Pas encore inscrit?
 Cliquez ici.


  Prononciation : les tons

 

Le chinois standard moderne, comme tous les autres dialectes chinois, est une langue tonale. Il y a quatre tons, prononcés de la manière suivante :

ā á ǎ à

Afin de bien prononcer les tons, il faut considérer que nous avons cinq hauteurs dans la voix, que nous allons numéroter de 1 à 5 ; 5 étant la hauteur la plus aiguë, 1 étant la hauteur la plus grave et 3 étant la hauteur normale de la voix.

Le premier ton est un ton plat et aigu, qui reste à la hauteur la plus élevée : de 5 à 5. Dans la transcription pinyin, il est noté par un macron (trait horizontal) sur la voyelle concernée : ā.

Le deuxième ton est un ton montant, qui part d’un niveau médian pour monter à la hauteur la plus élevée : de 3 à 5. En pinyin, il est noté par un accent aigu sur la voyelle concernée : á.

Le troisième ton est un ton dit “rentrant”, qui part d’un niveau bas-médian pour descendre au plus grave avant de remonter vers un niveau haut-médian : de 2, d’abord à 1, puis à 4. En pinyin, il est noté par un caron (accent circomflexe inversé) sur la voyelle concernée : ǎ.

Le quatrième ton est un ton descendant, qui part du niveau le plus élevé pour descendre au niveau le plus bas : de 5 à 1. En pinyin, il est noté par un accent grave sur la voyelle concernée : à.